Reporters

Survivalistes
Durée : 27min
Fini la caricature de l'ermite reclus dans un bunker avec son fusil et ses boîtes de haricots, attendant la fin du monde.Les nouveaux adeptes du survivalisme n'ont plus grand chose à voir avec leurs aînés, fondateurs du mouvement au milieu des années 60 aux Etats-Unis, quand la peur de la guerre froide ou encore de la menace nucléaire motivaient leur démarche. Le nouveau survivaliste est plus écolo que parano. Il cherche avant tout à sortir du système de la société de consommation. Avec pour objectif, l'autonomie alimentaire et énergétique. Changement climatique, fin du pétrole, crises économique et géopolitique. A l'heure où la communauté scientifique ne cesse de nous alerter sur les risques d'un effondrement de la société, ces néo-survivalistes sortent du bois et proposent même des solutions pour un monde meilleur.
Retour à la navigation