Indices

J'ai tué mais je ne suis pas une criminelle / Le mystère du lac de ...

Durée : 56min
" J'ai tué mais je ne suis pas une criminelle " Le 1er juillet 2012, Marie-Rose d'Antoni poignarde mortellement son ex-mari Marc Devillers. Après avoir vécu une dizaine d'années ensemble, le couple avait divorcé en 2011. Réconciliés depuis peu, après une soirée alcoolisée, ils s'étaient à nouveau disputés dans leur domicile de Jemeppe-sur-Sambre. Réfugiée dans sa chambre, elle lui aurait donné un coup de couteau mortel alors qu'il se montrait menaçant. Inculpée pour assassinat, le procès de Marie-Rose débute le 8 mai prochain à la cour d'assises de Namur. Libérée deux mois après les faits, suite à une erreur judiciaire, elle se confie en exclusivité pour Indices. Si Marie-Rose plaide la contrainte irrésistible, pourquoi la justice retient l'assassinat ? Comment se prépare-t-elle à affronter les 12 jurés, elle qui risque la perpétuité ?" Le mystère du lac de Rabais " Fin février dernier, Raymond Lochet, un vieux gendarme de 84 ans, veuf et sans enfant, est retrouvé noyé dans un lac de Virton. Il est resté coincé dans une voiture alors qu'il était assis sur le siège passager. Le chauffeur, Eric Flammang, est retrouvé en état de choc mais vivant. Très vite, il est inculpé pour assassinat. En 2007, Eric avait acheté une maison en rente viagère à la victime. Une vente que le vieux monsieur voulait dénoncer parce qu'Eric ne payait plus depuis près de 2 ans. Depuis sa cellule de la prison d'Arlon où il est incarcéré en détention préventive, Eric s'exprime dans Indices. Il reconnait avoir bu le jour de l'accident mais nie avoir voulu assassiner Raymond. Alors, que s'est-il passé ce soir-là ? Quels étaient les termes de cette rente viagère ? Qui convoitait l'argent que Raymond aurait placé au Grand-Duché après plusieurs héritages ?
Retour à la navigation